Aller au contenu
Accueil » La trousse à pharmacie de bébé Chouquette

La trousse à pharmacie de bébé Chouquette

Les enfants en bas âge se font de nombreux bobos et sont souvent malades. Une pharmacie bien remplie évite de stresser parce qu’on n’a pas ce qu’il faut pour soigner bébé. Voici la trousse à pharmacie de bébé Chouquette.

Une trousse des premiers soins : désinfectant, pansements, compresses, nettoyant oculaire… Une trousse de premiers secours est indispensable à la maison comme à l’extérieur. Et cela vaut tant pour les petits que pour les grands ! Découvrez ici ma trousse des premiers soins pour toute la famille.

De l’Arnica en gel : l’allié de toutes les mamans, surtout quand bébé Chouquette commence à marcher ! Malgré toutes les précautions prises, on ne compte plus les chutes et les bosses.

Rhume et fièvre

L’incontournable paracétamol : Doliprane ou Dafalgan, en sirop ou en suppositoire, le paracétamol est le médicament de base contre la fièvre. Il s’administre toutes les 6 heures, en doses-poids. J’ai une préférence pour le sirop, plus facile à donner et qui agit plus vite.

Un thermomètre : il faut toujours avoir un thermomètre électronique classique chez soi. Que vous preniez la température de votre petit cœur dans la bouche, sous l’aisselle ou par voie rectale (la méthode la plus fiable, mais aussi la plus délicate quand bébé est tout petit), c’est un indispensable. Après, par commodité, vous pouvez compléter avec un thermomètre frontal ou auriculaire. Toutefois, ils sont bien plus onéreux et, pour avoir testé les deux, je les trouve peu fiables. Et si vous galérez avec la prise de température, sachez que vous n’êtes pas la seule !

Du spray nasal : contre les rhinites, le spray nasal est bien utile. A la maison, on mixe Pivalone et ProRhinel. Sans oublier le sérum physiologique et un mouche-bébé pour nettoyer efficacement le nez de Chouquette ! Je ris en écrivant cette phrase… Pour comprendre pourquoi, lisez mon article Moucher bébé : bienvenue en enfer !

Un baume pectoral : ce n’est pas indispensable, mais bien pratique lorsque bébé a un rhume bien carabiné. Bien sûr, il en faut un adapté aux nourrissons.

Reflux et digestion

Calmosine Digestion : conseillé lorsque Chouquette souffrait des fameuses coliques du nourrisson, c’est un complément alimentaire connu pour ses vertus apaisantes. Remède miracle pour certains, il peut être utile d’en avoir, en désespoir de cause. Côté Chouquette, il n’a pas empêché les coliques et les pleurs qui allaient avec !

Gaviscon, Polysilane : ces deux médicaments ont été prescrits à Chouquette pour une suspicion de reflux internes. Ces pansements gastriques sont toutefois à utiliser après consultation de votre pédiatre. Vous pouvez aussi lire cet article de mpedia sur le traitement des RGO.

Anti-diarrhéique : utile (même si les vieilles méthodes comme l’eau de riz fonctionnent aussi). Associez-y des sachets de réhydratation, nécessaires en cas de fortes diarrhées et de déshydratation.

Contre l’érythème fessier : depuis deux ans que je tente de venir à bout de l’érythème fessier de Chouquette, les crèmes contre celui-ci n’ont plus de secrets pour moi ! Sans aller jusqu’à cette situation, les dermites du siège sont extrêmement fréquents chez le bébé. Aussi, mieux vaut s’équiper : pâtes à l’eau comme l’Oxyplastine, Bepanthen, Mytosil…

Des antifongiques : en cas d’érythème persistant, il se pourrait qu’une mycose soit trouvée chez votre enfant. Des crèmes antifongiques seront alors nécessaires, comme l’Econazole 1% et beaucoup d’autres !

Contre l’eczéma et les dermatites : chez nous, le Dexeryl sert tous les jours ! Chouquette a aussi eu du Tridésonit, qui a été radical sur ses joues (elle avait depuis des mois de l’eczéma).

Des crèmes apaisantes : contre les piqûres d’insectes, il vaut mieux être équipée, surtout si, comme Chouquette, votre petit bout y réagit fortement. Picsol pour apaiser, Locoid ou Onctose pour les réactions plus sévères (à partir de 30 mois).

Et pour compléter la pharmacie de bébé ?

pharmacie bébé ours

Vous complèterez forcément cette pharmacie avec l’obligatoire vitamine D, à donner jusqu’à 18 mois (et que vous oublierez régulièrement). D’autres compléments alimentaires sont possibles, comme des probiotiques (inefficaces sur Chouquette). De l’homéopathie adapté aux nourrissons, notamment pour les rhumes et les états grippaux. Des antibiotiques, car tôt ou tard bébé en aura forcément (mais jamais en automédication). Enfin, du gel gingival pour les premières dents, en vente libre comme l’Elgydium, peut aider beaucoup bébé à surmonter les douleurs.

Bref, une trousse à pharmacie bien remplie, dont vous pouvez retrouver la cheklist juste en dessous ! Si vous avez d’autres indispensables dans votre pharmacie bébé, partagez-les en commentaire !


Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.